· 

Teinture végétale

Teinture végétale, DIY, Tuto
La teinture

TUTO TEINTURE VÉGÉTALE

 

Vous l’aurez compris j’adore la bricole et la découverte .

 

J’ai donc enfilé mon tablier de chimiste en herbe et je me suis attelée à la teinture végétale.

 

Après plusieurs tours d’essai, je suis vraiment contente du résultat : une pochette ouatinée à la figue.

 

Alors c'est parti à vos ustensiles !

 

 

 

 

LE CHOIX DES TISSUS ET DES VÉGÉTAUX:

 

L’idée de départ, couper plein d’échantillons de textiles et collecter un panel de feuilles/de plantes sauvages .

 

Ainsi, vous aurez un bel aperçu de tous les possibles , vous ne serez pas déçus.es si le résultat n’est pas concluant et vous aurez gagner une magnifique guirlande 100 % fait main.

 

Je vous laisse le plaisir de le découvrir, dans la nature vous trouverez une palette très large de couleurs toutes plus ou moins légères.

 

De mon côté, j’ai utilisé des épluchures d’oignons (plutôt côté cuisine), des feuilles de figuier, de la tanaisie, de la verge d’or.

 

Mes prochains essais seront le noyer et la mousse.

Le choux rouge, la betterave, la carotte ça fonctionne aussi.

 

A savoir que pour, 1kg de tissu à teinter, il faut 1 kg de matière végétale sèche, pour avoir une couleur signifiante.

 

Il en va de notre responsabilité de ne pas déplumer le figuier de Mamie, mais plutôt de prélever les feuilles par ci par là lors de vos balades dominicales.

 

C’est une activité ludique on ne monte pas un trust au détriment de la nature ;-) .

 

Après avoir fait sécher vos prélèvements ou vos pelures d’oignons et choisi votre tissu, on passe à la technique.

 

 

 

LA TECHNIQUE :

 

Le mordançage :

 

Ici on va venir mettre à nu votre tissu, on va le décaper afin que les colorants naturels viennent se fixer sur votre étoffe.

 

J’avais négligé cette étape lors de mes premiers essais mais elle est indispensable.

 

Certaines matières ne conviendront pas ,car elles ont déjà subi ce processus.

 

Un tee-shirt blanc dans le commerce n’est pas blanc naturellement, il peut être teinté en blanc donc l’étape de mordançage ne prendra pas sur celui-ci.

 

Mordancer enlève les apprêts et les impuretés mais n’élimine pas les teintures précédentes, ni les tâches éventuelles.

 

On privilégie donc des textiles naturels avec peu de traitement chimique, ex : le coton bio.

 

* La manipulation des ingrédients doit se faire avec vigilance et précaution*

 

*Pour rejeter un minimum de solution dans votre évier,

on fait petit à petit pour que le textile absorbe toute la quantité de mordant afin de ne rien avoir à rejeter*

 

Recette:

Le Mordant

 

Pour 1kg de tissu :

 

-100g de sulfate d’alumine

 

-1l de vinaigre blanc

 

-50g de bicarbonate de sodium

 

-1 CàS de Blanc de Meudon

 

On ajoute le sulfate d’alumine dans le vinaigre blanc et enfin le bicarbonate de sodium.

On trempe notre tissu 10 min en remuant pour que ce soit homogène.

On fait sécher le linge à l’extérieur de préférence .

Une fois sec vous pouvez vous arrêter ici et faire la suite plus tard.

 

Après le mordançage, on passe le tissu sec en machine avec un cuillère à soupe de Blanc de Meudon (blanchisseur naturel), et on refait sécher.

 

A présent votre étoffe est complètement mise à nu, elle est prête pour la coloration.

 

La teinture :

 

Hacher vos feuilles/vos plantes en petits morceaux.

 

On utilise au minimum le ratio :

- 1kg (tissu) = 1kg (végétaux)

 

Plus vous ajouterez de végétaux plus votre coloration sera intense.

 

On remplit une bassine d’eau et de vos feuilles.

La quantité d’eau importe peu car les molécules colorantes seront diffusées et se fixeront sur le textile dès le trempage.

 

Privilégiez le côté pratique avec les petites quantités, une bassine pouvant accueillir le tissu, les végétaux, l’eau et qui puisse aller sur le feu donc là, à vous de jouer.

  

On fait bouillir la préparation.

Lorsque ça bout, on filtre notre eau.

 

Ici on sera précautionneux de ne laisser aucun petits bouts de végétaux car ils tacheront votre étoffe à la coloration. (On peut d'ailleurs s'en amuser).

 

Une fois filtré vous viendrez tremper le tissu de votre choix en remuant, environ 10 min.

La coloration sera visible à l’œil.

 

On fait sécher et le tour est joué.

 

Pour aller plus loin vous pouvez foncer votre bain de coloration avec du sulfate de fer à raison de 2g/2l d’eau, donc très très peu !!!

 

 

Toutes les teintures ne réagissent pas de la même façon donc un seul mot d'ordre TEST.

 

Bien sur à l’étape de coloration on se lâche, on ajoute des élastiques pour faire des nœuds, on peut colorer en tie and dye… on expérimente au max les rendus!!!

 

Voila, votre tissu est prêt!!!

 

Si vous avez un peu de flair il sentira le figuier, la plante sauvage heureusement l’oignon ne reste pas !!!

 

Vous pouvez à présent laver votre textile en machine la couleur est fixée.

 

Alors on fonce !!!

 

POUR TOUS LES PRODUITS UTILISÉS RENDEZ-VOUS SUR:

 

https://www.mon-droguiste.com/index.cfm

 

Les carcassonnais :

 

Carcassonne Caoutchouc

Rue Jean Bringer

11000 Carcassonne

 

TOUJOURS PLUS:

 

La teinture végétale et l'univers de la transformation du textile te passionne?

 

Alors cet été viens découvrir le pastel et pars à la chasse des derniers Maîtres teinturiers:

 

L’atelier des Bleus pastel à Roumens (Haute-Garonne)

 

La boutique Côté Pastel à Durfort (Tarn)

 

 Le Bleu de Lectoure (Gers)

 

Mais aussi la Garance dans le Luberon.

Il parait même que nous avions des carrières d'Ocre à Leucate (Aude).

 

 

Ou encore file dans le Massif-Central découvrir les métiers de la transformation de la laine.

 

Et si tu es sous d’autres latitudes je t’invite à découvrir l’Indigo :

 

Indigo en Désirade (Désirade,Guadeloupe).

 

Enfin mon univers complètement teinté c'est ici.

J'attends vos essais avec impatience, n'hésitez pas à laisser vos commentaires et à partager.

 

Fraîchement vôtre,

 

Ju by Jj

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Ju by Jj sur les réseaux

Suivez-moi et n'hésitez pas à partager